AccueilTaux crédit consoTaux prêt travauxTaux prêt autoActualites


Si vous avez besoin d’emprunter une certaine somme d’argent, mettons 30.000 euros, tous les organismes de crédit consultés vous demanderont de leur fournir un certain nombre d’informations qui leur seront nécessaires pour pouvoir étudier efficacement votre dossier de demande de crédit et y apporter tout le soin indispensable à un bon déroulement du crédit.

Le but est d’éviter les incidents de paiements pour cause de mauvaise évaluation, par exemple, de votre solvabilité. Les informations que l’emprunteur doit donner au prêteur, et a intérêt à le faire, sont de plusieurs ordres.

Tout d’abord, il doit décliner son identité ainsi que celle de l’éventuel co-emprunteur, son adresse, ses téléphones, son e-mail. Selon la nature du prêt demandé, il devra ou non préciser l’utilisation qu’il compte faire de la somme d’argent (dans ce cas 30000 euros) qui lui sera prêtée.

Ce n’est pas le cas pour les prêts à tempérament ou les prêts personnels. Il lui sera demandé ensuite le détail complet de ses ressources, qu’il s’agisse de salaires, de rentes, de revenus de placements, de revenus locatifs. Il aura à préciser s’il est propriétaire, locataire, occupant à titre gratuit.

Il devra donner le détail de ses charges, de ses crédits en cours, tout particulièrement en cas de demande de rachat de crédits. En contrepartie, et conformément aux dispositions de la loi Lagarde portant réforme du crédit à la consommation, l’organisme prêteur est tenu de lui fournir les informations qui lui sont dues avant qu’il ne signe le contrat de prêt de 30000 euros.

» Retour

Autres sujets